L’ARPE-Québec invite les Québécois à passer à l’action !

10 septembre 2015

L’ARPE-Québec invite les Québécois à passer à l’action !

Les chiffres le confirment, les Québécois sont de plus en plus sensibilisés à l’importance de recycler leurs vieux produits électroniques. Selon les résultats d’un récent sondage, plus des deux tiers des Québécois (68 %) affirment connaître le programme de l’ARPE-Québec et plus des trois quarts des ménages au Québec (79 %) disent savoir se départir de leurs vieux produits électroniques de façon écologique. Le prochain défi : passer de la connaissance à l’action!

Ainsi, l’ARPE-Québec a lancé au printemps une nouvelle campagne publicitaire inspirée des succès de celle de l’an dernier. En effet, compte tenu des nombreux commentaires positifs reçus à la suite de la campagne 2014, il allait donc de soi de poursuivre dans la même veine avec ce concept spécialement adapté au marché québécois.

Les deux ambassadeurs, Mario Jean et Martin Drainville, reviennent donc cette fois-ci en duo, dans la peau de personnages loufoques nommés des « SER – PU – A – RIENS ».

On est des Serpuariens
Ce sont en fait de vieux produits électroniques oubliés par leurs propriétaires qui rêvent d’être recyclés pour donner un nouveau sens à leur vie. Toujours sur un ton humoristique, les « SERPUARIENS » se retrouvent dans des situations toutes plus comiques les unes que les autres.

 

DéveloVoyage au point de dépôtppée en fonction d’éléments motivateurs du changement de comportements, cette campagne vise à inciter la population à passer à l’action. Tous les messages comprennent un appel direct à poser le geste d’apporter les vieux produits électroniques dans les points de dépôt officiels. Comme il est primordial de modifier de façon durable les

habitudes des consommateurs et des entreprises, l’ARPE-Québec espère ainsi se maintenir en tête de liste dans l’esprit des gens quand vient le temps de recycler leurs vieux produits électroniques.

Vous pouvez voir et entendre cette campagne à la télé, à la radio, dans les journaux et sur le Web tout au long de l’année 2015. Vous pouvez également suivre les aventures des « SERPUARIENS » sur le site Web de l’ARPE-Québec.

box